Free Mobile : le temps des doutes

Après un lancement en fanfare, l’engouement pour Free Mobile semble s’être sensiblement tassé au fur et à mesure de l’apparition des premiers incidents de fonctionnement.

Tout a commencé par une coupure de quelques heures un vendredi après-midi, lié à un incident d’un équipement de signalisation. Puis, l’afflux de clients continuant, les difficultés ont commencé à apparaître en soirée, avec des appels de plus en plus difficiles à passer : il faut parfois retenter de nombreuses fois pour obtenir son correspondant, et certains téléphones sont parfois « non attribués », ce qui peut être très gênant dans des situations d’urgence ou lorsqu’il est absolument nécessaire de pouvoir être joint !

Free est longtemps resté silencieux sur l’incident, puis a fini par reconnaître un incident sur l’interconnexion avec Orange, sans plus de précisions. Une seconde panne, plus sérieuse, a envenimé la situation, et les opérateurs concurrents ont fait leurs choux gras des retours d’abonnés Free revenant au bercail. Free a donc mis en place, pendant quelques heures avant un retrait précipité, une page permettant de communiquer sur les incidents réseau.

Celle-ci annonçait essentiellement la résolution des problèmes de voix dans les prochains jours, en réponse à la demande de l’UFC, pressée par les plaintes d’utilisateurs…

Hier, Capital publiait un article mettant également en cause le réseau de Free, ce qui est plus gênant !

Certains abonnés ayant eu un besoin urgent d’un service plus stables sont revenus chez les opérateurs historiques; d’autres, moins perturbés, ont fait le choix de prendre leur mal en patience et éventuellement d’attendre le rétablissement du service, parce que moins gênés, plus patients ou voulant tout simplement soutenir le trublion dans son entreprise contre les opérateurs en place.

Espérons que l’enthousiasme des débuts saura revenir rapidement avec a résolution de ces soucis de jeunesse et que Free saura récompenser la patience de ses utilisateurs les plus fidèles !

Vous aimerez aussi...