L’actu C-Alice de la semaine #5

Bonjour,

Voici (enfin) l’actu C-Alice des derniers jours… derniers jours marqués par la publication de chiffres fort attendus par tous les opérateurs.

 

Des pleurs et des grincements de dents

NumericableAprès Orange, c’est Numéricable qui a dégainé. Un résultat insipide finalement (6’000 nouveaux abonnés propres, 20’000 sous marque blanche, à savoir Dartybox, Auchan Box, et Bbox Fibre), qui traduit le lancement désastreux de LaBOX, présentée la veille du lancement de Free Mobile (en catastrophe), et commercialisée 3 bons mois plus tard dans un cafouillage indescriptible, certains clients étant livrés de matériel non fonctionnel, et d’autres attendant dans le flou faute de délai (on se serait cru chez Free 🙂 ). Un échec pour un produit pourtant performant, qui mérite mieux !

 

SFR

En début de semaine, SFR a suivi à contre-coeur : et, comme prévu, un sentiment de débâcle l’emporte, tant sur le mobile (-620’000 abonnés dont 274’000 avec forfaits, les autres ayant des cartes prépayées), que sur le fixe, qui poursuit sa lente descente et passe dans le rouge pour la première fois depuis 2008 : avec 25’000 abonnés en moins, SFR repasse donc sous la barre si symbolique des 5 millions d’abonnés fixes conquise au dernier trimestre, et voit son chiffre d’affaires fondre de plus de 4%. SFR se félicite pourtant du maigre succès de son offre Evolution, qui a gagné 122’000 adhérents (soit un total d’un peu plus de 700’000 abonnés), chiffre atomisé depuis longtemps par la Freebox Révolution, la preuve en étant le nombre de téléchargement des jeux les plus connus sur le FreeStore, au-delà du million depuis bien longtemps !

L’arrivée de nouvelles offres pour lutter contre Free Mobile, qui semblent toujours moins séduisantes que celles du nouvel entrant, peut-elle rapidement renverser une situation que l’opérateur annonce comme d’ores et déjà stabilisée ?

 

SFR qui pleure, Iliad qui rit et Bouygues qui arbitre.

Faisons maintenant tomber le suspense en attente depuis des mois : Free a enfin publié ses chiffres mardi. Et impressionnants, les chiffres l’ont été. 2’610’000 abonnés mobiles au 31 mars, soit plus de 4% du marché en moins de 3 mois : Free bouleverse le marché du mobile et la nouvelle donne est confirmée : rarement tel succès sur un marché aussi mature n’aura été observé.

Free

Dit autrement : Free a cassé la baraque. Mais le trublion ne s’est pas contenu au marché du fixe : face aux performances décevantes de ses concurrents, le groupe Iliad s’est distingué par un résultat totalement exceptionnel, en captant plus de la moitié du nombre de nouveaux abonnés. Au total, le groupe Iliad gagne 191’000 abonnés, qui se répartissent entre +259’000 abonnements Free (dont 46’000 migrations depuis Alice), et -68’000 abonnés Alice (la fuite s’est donc fortement accentuée ce trimestre, mais au profit de Free qui récupère les deux tiers des abonnés au lieu de la moitié d’habitude).

Alice

Il ne reste donc plus que 320’000 aliciens, ce qui à ce rythme, devient de plus en plus préoccupant sur l’avenir de la marque.

Les offres Free Mobile pour les abonnés Freebox ainsi que la présence de Free sur le devant de la scène ont certainement joué un grand rôle dans ce succès, qui permet à Free d’améliorer de près de 30% son chiffre d’affaires.

 

Bref, Free a toutes les raisons de fêter ce résultat qui s’accompagne d’un chiffre d’affaires en nette hausse (voir notre article), et de refaire surface dans les médias qui ont durement critiqué le fonctionnement du réseau mobile : Free confirme donc la résolution des incidents et son fonctionnement de qualité; et en profite pour tacler les concurrents qui auraient voulu croire à un retour massif d’abonnés Free Mobile…

logo Bouygues telecomConcurrents, d’ailleurs, qui ont parfois attendu la dernière minute pour se prononcer sur leurs résultats, à l’image de Bouygues Telecom, qui n’a annoncé ses chiffres qu’en fin de journée. Ceux-ci, sans être extraordinaires, s’avèrent meilleurs que ceux de leurs camarades d’infortune : 88’000 abonnés fixes gagnés au 1er trimestre soit une part de marché de bon niveau, mais également 389’000 clients mobiles (soit, en proportion, plus que ses camarades, bien que l’offre B&You remporte un succès enviable), dont 210’000 abonnés, et une perte de 3% de chiffre d’affaires.

 

Restons groupir…

La valse des chiffres a permis de poursuivre le débat d’alliance entre réseaux : c’est au tour de Free de proposer la bague à Orange, mais le marié a dit non, estimant le réseau de Free Mobile encore trop peu développé.

Affaire à suivre, la 4G étant un enjeu capital pour l’avenir de la téléphonie mobile.

 

Et sinon, les abonnés, ils ont quoi dans l’affaire ?

Eh bien côté Free Mobile, ça continue à s’arranger : il est désormais possible d’associer un compte Free Mobile à une réduction Freebox après souscription et l’opérateur clarifie sa position sur les MMS avec le forfait 2€ ainsi que la faible probabilité d’une modification des prix après les 3 millions.

Les abonnés Freebox, consacrés comme les plus satisfaits par l’UFC, bénéficient de 2 mises à jour pour leur Freebox v6 Player, corrigeant de nombreux bugs.

 

Copaing !

Saluons aussi le lancement d’un opérateur étrangement similaire à Free Mobile : j’ai nommé Golan Telecom, lancé en Israël par Mickaël Boukobza (ex-DG de Free), financé par un certain Xavier Niel. Même tarifs, FAQ et mode de fonctionnement proche, mêmes arguments pour les consommateurs… ont fait monter la moutarde au nez des opérateurs en place. Espérons que les incidents seront épargnés aux abonnés israéliens !

 

Rappel : Sondage sur les migrations Alice > Free

Le Cercle des Aliciens & des Freenautes

Aliciens, vous êtes nombreux à partir chez Free. Qu’avez-vous pensé de votre migration ? Si vous restez, pourquoi ? Si vous êtes parti, pourquoi ? Autant de question très indiscrètes que nous aimerions vous poser en vue de la prochaine convention Free/Alice le 9 juin. Rendez-vous sur notre topic sondage afin de vous exprimer 🙂

 

Bon WE, y compris pour ceux qui l’ont déjà commencer !

Cordialement,

Vous aimerez aussi...