Archives du mot-clé Orange

Des charentais dans le noir numérique (et analogique)…

Bonsoir,

Un article de Charente Libre a attiré notre attention ce matin. En effet, depuis maintenant un mois, les habitants de la commune de Jauldes, mais également  cinq ou six au village de «L’Âge», et quelques autres à «La Mercerie» se retrouvent coupés du monde.

Ces habitants n’ont plus Internet, ni même de ligne analogique…

Après de multiples appels au 1013 d’Orange, aujourd’hui devenus quotidiens, Orange semble connaitre le souci mais ne trouve pas de solutions.

Le maire de la commune de Jauldes aurait été informé que la boucle locale était saturé dans ce secteur, néanmoins une coupure subite, sans préavis serait vraiment mal venu si tel était le cas !

 

En espérant maintenant qu’Orange respecte son fameux slogan 😉

Satisfait quand vous l’êtes !

 

Cordialement,

Source : Charente Libre

L’actu C-Alice de la semaine #5

Bonjour,

Voici (enfin) l’actu C-Alice des derniers jours… derniers jours marqués par la publication de chiffres fort attendus par tous les opérateurs.

 

Des pleurs et des grincements de dents

NumericableAprès Orange, c’est Numéricable qui a dégainé. Un résultat insipide finalement (6’000 nouveaux abonnés propres, 20’000 sous marque blanche, à savoir Dartybox, Auchan Box, et Bbox Fibre), qui traduit le lancement désastreux de LaBOX, présentée la veille du lancement de Free Mobile (en catastrophe), et commercialisée 3 bons mois plus tard dans un cafouillage indescriptible, certains clients étant livrés de matériel non fonctionnel, et d’autres attendant dans le flou faute de délai (on se serait cru chez Free 🙂 ). Un échec pour un produit pourtant performant, qui mérite mieux !

 

SFR

En début de semaine, SFR a suivi à contre-coeur : et, comme prévu, un sentiment de débâcle l’emporte, tant sur le mobile (-620’000 abonnés dont 274’000 avec forfaits, les autres ayant des cartes prépayées), que sur le fixe, qui poursuit sa lente descente et passe dans le rouge pour la première fois depuis 2008 : avec 25’000 abonnés en moins, SFR repasse donc sous la barre si symbolique des 5 millions d’abonnés fixes conquise au dernier trimestre, et voit son chiffre d’affaires fondre de plus de 4%. SFR se félicite pourtant du maigre succès de son offre Evolution, qui a gagné 122’000 adhérents (soit un total d’un peu plus de 700’000 abonnés), chiffre atomisé depuis longtemps par la Freebox Révolution, la preuve en étant le nombre de téléchargement des jeux les plus connus sur le FreeStore, au-delà du million depuis bien longtemps !

L’arrivée de nouvelles offres pour lutter contre Free Mobile, qui semblent toujours moins séduisantes que celles du nouvel entrant, peut-elle rapidement renverser une situation que l’opérateur annonce comme d’ores et déjà stabilisée ?

 

SFR qui pleure, Iliad qui rit et Bouygues qui arbitre.

Faisons maintenant tomber le suspense en attente depuis des mois : Free a enfin publié ses chiffres mardi. Et impressionnants, les chiffres l’ont été. 2’610’000 abonnés mobiles au 31 mars, soit plus de 4% du marché en moins de 3 mois : Free bouleverse le marché du mobile et la nouvelle donne est confirmée : rarement tel succès sur un marché aussi mature n’aura été observé.

Free

Dit autrement : Free a cassé la baraque. Mais le trublion ne s’est pas contenu au marché du fixe : face aux performances décevantes de ses concurrents, le groupe Iliad s’est distingué par un résultat totalement exceptionnel, en captant plus de la moitié du nombre de nouveaux abonnés. Au total, le groupe Iliad gagne 191’000 abonnés, qui se répartissent entre +259’000 abonnements Free (dont 46’000 migrations depuis Alice), et -68’000 abonnés Alice (la fuite s’est donc fortement accentuée ce trimestre, mais au profit de Free qui récupère les deux tiers des abonnés au lieu de la moitié d’habitude).

Alice

Il ne reste donc plus que 320’000 aliciens, ce qui à ce rythme, devient de plus en plus préoccupant sur l’avenir de la marque.

Les offres Free Mobile pour les abonnés Freebox ainsi que la présence de Free sur le devant de la scène ont certainement joué un grand rôle dans ce succès, qui permet à Free d’améliorer de près de 30% son chiffre d’affaires.

 

Bref, Free a toutes les raisons de fêter ce résultat qui s’accompagne d’un chiffre d’affaires en nette hausse (voir notre article), et de refaire surface dans les médias qui ont durement critiqué le fonctionnement du réseau mobile : Free confirme donc la résolution des incidents et son fonctionnement de qualité; et en profite pour tacler les concurrents qui auraient voulu croire à un retour massif d’abonnés Free Mobile…

logo Bouygues telecomConcurrents, d’ailleurs, qui ont parfois attendu la dernière minute pour se prononcer sur leurs résultats, à l’image de Bouygues Telecom, qui n’a annoncé ses chiffres qu’en fin de journée. Ceux-ci, sans être extraordinaires, s’avèrent meilleurs que ceux de leurs camarades d’infortune : 88’000 abonnés fixes gagnés au 1er trimestre soit une part de marché de bon niveau, mais également 389’000 clients mobiles (soit, en proportion, plus que ses camarades, bien que l’offre B&You remporte un succès enviable), dont 210’000 abonnés, et une perte de 3% de chiffre d’affaires.

 

Restons groupir…

La valse des chiffres a permis de poursuivre le débat d’alliance entre réseaux : c’est au tour de Free de proposer la bague à Orange, mais le marié a dit non, estimant le réseau de Free Mobile encore trop peu développé.

Affaire à suivre, la 4G étant un enjeu capital pour l’avenir de la téléphonie mobile.

 

Et sinon, les abonnés, ils ont quoi dans l’affaire ?

Eh bien côté Free Mobile, ça continue à s’arranger : il est désormais possible d’associer un compte Free Mobile à une réduction Freebox après souscription et l’opérateur clarifie sa position sur les MMS avec le forfait 2€ ainsi que la faible probabilité d’une modification des prix après les 3 millions.

Les abonnés Freebox, consacrés comme les plus satisfaits par l’UFC, bénéficient de 2 mises à jour pour leur Freebox v6 Player, corrigeant de nombreux bugs.

 

Copaing !

Saluons aussi le lancement d’un opérateur étrangement similaire à Free Mobile : j’ai nommé Golan Telecom, lancé en Israël par Mickaël Boukobza (ex-DG de Free), financé par un certain Xavier Niel. Même tarifs, FAQ et mode de fonctionnement proche, mêmes arguments pour les consommateurs… ont fait monter la moutarde au nez des opérateurs en place. Espérons que les incidents seront épargnés aux abonnés israéliens !

 

Rappel : Sondage sur les migrations Alice > Free

Le Cercle des Aliciens & des Freenautes

Aliciens, vous êtes nombreux à partir chez Free. Qu’avez-vous pensé de votre migration ? Si vous restez, pourquoi ? Si vous êtes parti, pourquoi ? Autant de question très indiscrètes que nous aimerions vous poser en vue de la prochaine convention Free/Alice le 9 juin. Rendez-vous sur notre topic sondage afin de vous exprimer 🙂

 

Bon WE, y compris pour ceux qui l’ont déjà commencer !

Cordialement,

L’actu de la semaine #4

Bonjour à tous,

Voici l’actu de la semaine, dominée cette fois par la concurrence ! Non, pas uniquement celle de la campagne présidentielle…

SFR change de mains

La tête de Franck Esser était, on s’en souvent, tombée à cause du manque d’anticipation et de la réaction timide de SFR face à Free Mobile. A quelques jours de l’annonce des résultats trimestriels de SFR, qui s’annoncent catastrophiques tant sur le fixe que sut le mobile face à l’ouragan Free. Souhaitons donc bon courage à Michel Combes, qui remplacera Jean-Bernard Lévy qui assurait l’intérim. Faut-il voir le passage de Xavier Niel aux Guignols comme une conséquence de cette reprise en main de la part du groupe Vivendi ?

Bouygues passe(ra) à l’attaque… et rachète Dartybox !

La nouvelle est tombée par surprise : le paysage des FAI français a encore perdu l’un de ses acteurs, Dartybox, absorbé par Bouygues Telecom, qui gagne ainsi 300’000 abonnés fixes, et quelques dizaines de milliers d’abonnés mobiles pour la modique somme de 40 millions d’euros, soit 20 fois moins qu’Alice, qui possédait toutefois un réseau et des datacenters contrairement à Darty… et n’a pas conclu d’accord commercial avec son acheteur. Ceci lui permettra de s’appuyer sur le célèbre réseau de boutiques et d’asseoir sa position sur le marché avant le lancement de sa nouvelle box : après l’Evolution et la Révolution, j’ai nommé la Sensation ! Celle-ci sera disponible début juin. Il reste à résoudre l’épineuse question du prix… et des bugs de lancement ?

Une situation qui ne manquera pas de faire un petit pincement au coeur aux aliciens qui ont connu une situation semblable, il y a de ça -diable- bientôt 4 ans.

Orange perd 615’000 abonnés mobiles et réalise un petit trimestre sur le fixe

Le premier FAI à dégainer ses résultats a donc été Orange, et sans surprise, Free Mobile a causé des dégâts importants dans sa base d’abonnés, et le succès de l’offre ADSL, tiré par les tarifs réduits de Free, a également divisé par 2 sa part de conquête, qui s’établit à moins de 20%, contre près du double l’année passée; par contre, les résultats financiers restent stables, ce qui est une belle performance.

Reste à voir si ce phénomène sera durable…

Côté Free (et Alice), on ajoute des chaînes de TV… et on menace des abonnés de leur supprimer l’image

Une chaîne locale, une chaîne étrangère, une chaîne de sports en HD (Trace Sports), et un bouquet VOD supplémentaire (Pluzz VoD) : le bouquet FreeboxTV continue son enrichissement. Par contre, les abonnés Freebox v4 se font rappeler manière de plus en plus insistante que leur ancien matériel ne pourra bientôt plus décoder la télévision, qui migrera bientôt en MPEG-4 : un procédé bien peu cavalier utilisé par Free pour leur demander de migrer vers une version plus récente, et à perdre leur ancienneté, alors que Free doit assurer la continuité du service.

Les abonnés Alicebox Initial ne sont pour l’instant pas concernés.

A la semaine prochaine, quand tout aura changé (ou pas)… et que les résultats de Free auront (probablement) été publiés !

Alicebox Initial & ligne fixe FT au tarif social, la vraie offre sociale de l’Internet français !

Bonjour,

Une information utile qui peut intéresser les personnes concernées.
Comment bénéficier d’un tarif attractif pour Internet + téléphone, lorsque l’on ne dispose que de faibles moyens financiers ? 

 

La ligne FT, plus sociale que le reste?

Dans certains cas , (RSA, ASS, AAH) il est intéressant de garder sa ligne FT .
Dans ces cas là , la ligne FT n’est facturé que 6,49€ au lieu de 16€ par mois.

A l’heure actuelle , seul France Télécom semble pratiquer la Réduction sociale téléphonique.

Voir les informations sur Vos droits service public

 

En résumé :

Si l’on additionne la ligne fixe FT/Orange avec un abonnement internet Alicebox Initial, cela donne :

9,99€ : Alice Initial en dégroupage partiel (zone dégroupée avec l’abonnement à la ligne fixe FT)

+ 6,49€ Réduction sociale téléphonique sur la ligne FT
___________

16,48€ = un prix imbattable avec une offre double play (internet + téléphone illimité), abonnement FT compris.

 

La TV si besoin

Il faudra ajouter 1,99€ de plus pour l’option TV par ADSL en simple définition (résolution d’image adapté aux vieux téléviseurs à tube cathodique)
La téléphonie illimité ne se fera que sur le téléphone branché à l’arrière de la box.
Les téléphones branchés autrement ne doivent servir qu’à recevoir des appels .

– bien meilleur marché que le dégroupage total d’Alice à 19.98€ 
– ou que l’offre d’Orange « Internet social » à 23€ réservée aux seules personnes au RSA . 

 

Orange résidentiel forfait offre sociale

Les personnels des pôles emploi ou des CAF ne sont pas toujours informés de cette possibilité de réduction sociale téléphonique ; vous trouverez le document à remplir grâce à ce lien trouvé en faisant une recherche sur google : « CERFA REDUCTION SOCIALE TELEPHONIQUE »
Cerfa Réduction sociale téléphonique

Après l’avoir rempli et déposé , suivant les cas , dans la boite aux lettres de pôle emploi ou de la CAF , vous recevrez , dans un délais maximum de 2 mois , un document à signer et à envoyer à un organisme qui fera les démarches administrative auprès de France Télécom.

Le renouvellement est normalement automatiquement ensuite tous les ans si les conditions sont toujours remplies .
Avant de signer et de renvoyer le document de renouvellement à l’adresse indiqué , il faut juste s’assurer des informations inscrites, surtout de la date (année) à laquelle votre situation a été validé , sans quoi le dossier est refusé et vous vous retrouvez à payer l’abonnement FT plein tarif.

Il faut savoir que le RSA est à 474€/mois pour une personne seule et que l’ASS est pratiquement équivalent mais variable suivant le nombre de jours dans le mois (15,63€/jour). L’AAH est à 759€ .

 

Pour information RSA :

Orange pratique un tarif internet social qui ne prend en compte que les bénéficiaires du RSA : Alice Initial avec la ligne FT devient donc une offre incontournable pour les personnes rencontrant des difficultés financières si elles répondent aux critères indiqués ici.

 

Nous espérons que ces informations, inconnues pour beaucoup et diffusées trop discrètement, permettront à des personnes dans une situation identique, de faire les démarches nécessaires et de retrouver un accès à internet. Si vous êtes dans ce cas, n’hésitez pas à nous remonté vos impressions, difficulté, point particuliers lié à cette situation !

 

Lexique :
RSA : Revenu de solidarité active
ASS : Allocation de solidarité spécifique
AAH : Allocation aux adultes handicapés

Merci à l’auteur de cet article : MSG

Ce « tutoriel » est la propriété de son auteur, MSG sur le forum C-Alice.

Publication avec l’aimable autorisation de MSG

Free Mobile : le temps des doutes

Après un lancement en fanfare, l’engouement pour Free Mobile semble s’être sensiblement tassé au fur et à mesure de l’apparition des premiers incidents de fonctionnement.

Tout a commencé par une coupure de quelques heures un vendredi après-midi, lié à un incident d’un équipement de signalisation. Puis, l’afflux de clients continuant, les difficultés ont commencé à apparaître en soirée, avec des appels de plus en plus difficiles à passer : il faut parfois retenter de nombreuses fois pour obtenir son correspondant, et certains téléphones sont parfois « non attribués », ce qui peut être très gênant dans des situations d’urgence ou lorsqu’il est absolument nécessaire de pouvoir être joint !

Free est longtemps resté silencieux sur l’incident, puis a fini par reconnaître un incident sur l’interconnexion avec Orange, sans plus de précisions. Une seconde panne, plus sérieuse, a envenimé la situation, et les opérateurs concurrents ont fait leurs choux gras des retours d’abonnés Free revenant au bercail. Free a donc mis en place, pendant quelques heures avant un retrait précipité, une page permettant de communiquer sur les incidents réseau.

Celle-ci annonçait essentiellement la résolution des problèmes de voix dans les prochains jours, en réponse à la demande de l’UFC, pressée par les plaintes d’utilisateurs…

Hier, Capital publiait un article mettant également en cause le réseau de Free, ce qui est plus gênant !

Certains abonnés ayant eu un besoin urgent d’un service plus stables sont revenus chez les opérateurs historiques; d’autres, moins perturbés, ont fait le choix de prendre leur mal en patience et éventuellement d’attendre le rétablissement du service, parce que moins gênés, plus patients ou voulant tout simplement soutenir le trublion dans son entreprise contre les opérateurs en place.

Espérons que l’enthousiasme des débuts saura revenir rapidement avec a résolution de ces soucis de jeunesse et que Free saura récompenser la patience de ses utilisateurs les plus fidèles !